Menu Close

« 3 qualites, 3 defauts », comment satisfaire en entretien d’embauche ?

« 3 qualites, 3 defauts », comment satisfaire en entretien d’embauche ?

« Citez-moi 3 qualites et 3 defauts. » Qui ne s’est gui?re un jour vu poser une telle question ou une variante en entretien d’embauche ? Si l’integralite des recruteurs n’adherent gui?re a votre formulation, nombreux seront ceux pour qui elle reste un incontournable de l’entretien d’embauche. Des au cours, De quelle fai§on construire une reponse qui vous ressemble vraiment et satisfaire aux attentes du recruteur ?

Une fausse solide question ?

Comme le souligne Audrey Boufflers, Staffing Manager chez L’Oiseau Rare : « Cette question est tellement courante que les candidats paraissent formates. » En classe prepa, en ecole de commerce, en periode de candidature, elle demeure une question largement « preparee ». Sauf que la majorite, Afin de trouver un defaut qui n’en est nullement un, opte concernant une reponse bateau. Mais qui voudrait d’une reponse tarte a la creme ? Personne et surement nullement un recruteur.

« Dynamique », « motive », « rigoureux » paraissent devenus des qualificatifs uses et vides de tout leur sens. Le pire entre tous ? « Perfectionniste ». Les recruteurs detestent votre replique qui ne souhaite plus rien affirmer. Et si l’on creuse un tantinet, le perfectionniste est bien sauf un collaborateur de tri : il craint de se lancer de peur de mal faire et a du mal a cloturer un projet puisqu’il veut toujours faire mieux. Mes recruteurs ne cherchent pas la neutralite et repondre de facon mesuree semble finalement etre une fausse excellente initiative.

Audrey Boufflers plaide pour une autre entree en matii?re : guider l’entretien d’embauche de fai§on a comprendre et cerner parfaitement le candidat sans poser de front cette question devenue presque rhetorique. Pour cette specialiste du recrutement, « c’est le job du recruteur de deceler les qualites et defauts du candidat, d’aller chercher des elements de reponse dans l’echange sans avoir a formuler cette question eculee. »

Lire aussi dans notre rubrique : Candidats

It’s a match

En entretien, ainsi, avec cette question en particulier, le veritable objectif du recruteur reste d’evaluer l’adequation du candidat avec l’entreprise Dans l’optique de prendre des decisions. Il sait, a priori, Afin de chaque poste a pourvoir, les qualites qu’il aimerait retrouver chez le candidat et les defauts qui n’empieteront jamais sur la mission. Il va donc aller debusquer les traits de caractere ainsi que personnalite de celui ou celle qu’il evalue et questionner leurs potentielles consequences positives et negatives au cadre du travail.

Comme le souligne Audrey Boufflers, « _il n’y a aucun qualites ainsi que defauts bons en soi. Juste une facon d’etre. Chaque personne correspond a votre poste, une culture d’entreprise, une equipe et le talent du recruteur, c’est de percevoir en peu de moment si le mode de fonctionnement du candidat va coller avec le mode de fonctionnement de l’entreprise. _» Et la reciproque est sacree. Vous choisissez une entreprise autant qu’elle vous choisit.

En savoir plus dans : Reussir le entretien

Apprendre a se connaitre

Pour reussir en entretien d’embauche et repondre efficacement a cette question des “plus” et des “moins”, il convient donc de connaitre ses fondamentaux. Qui suis-je ? Qu’est-ce que j’aime ? Qu’est-ce que je deteste ?

L’introspection

On n’a jamais fini de se connaitre et il ne suffit nullement d’identifier deux qualites et defauts pour saisir ses atouts et points d’attention dans la sphere professionnelle. On voit les forces qui sont de l’ordre en competence, de l’expertise, de l’experience et celles qui sont de l’ordre de l’intelligence emotionnelle et tout aussi precieuses, d’un point de vue transverse, pour aborder le monde du travail.

avis sur blk

Il existe maints outils Afin de entamer cette introspection. Quelques options empruntees a toutes les RH et au developpement personnel Afin de amorcer la reflexion :

1 – Effectuer le celebre test de personnalite MBTI plebiscite via des RH concernant identifier nos modes de fonctionnement et le profil type des candidats ou collaborateurs.

Le test permet d’obtenir une grille de lecture de votre profil ainsi que mettre le doigt sur certains aspects de ce personnalite mais attention, il ne constitue gui?re une fin en soi ni un portrait irrefutable. Les resultats obtenus devront donc etre relativises.

2 – Definir ses forces et ancrages en developpant les elements suivants :

  • Les valeurs
  • Faire mes motivations
  • Les competences
  • Mes ressources
  • Ce que j’apporte au groupe
  • Mon petit « plus »

3 – Construire une reponse en tournant autour d’la question :

  • Qu’est-ce que j’adore faire ?
  • Qu’est-ce que J’aime pas Realiser ?
  • En quoi suis-je doue(e) ?
  • Qu’est-ce que je prends un moment a Realiser ?
  • Qu’est-ce que j’aimerais changer dans ma facon de fonctionner ?

Notre regard des autres

Au terme de votre toute premiere introspection, il sera i  chaque fois instructif de consulter son entourage. L’introspection est une auto-analyse realisee au travers de ce prisme. Pour valider, infirmer des points ou ouvrir le champ d’investigation, demandez a 5 individus de repondre aux 5 questions suivantes et confronter le tout.

  • Comment me definirais-tu en tant que personne ?
  • Comment me definirais-tu en tant que professionnel(le) ?
  • Quelles paraissent mes forces ?
  • Quels sont mes points d’optimisation ?
  • Comment me verrais-tu evoluer ?

Pour plus d’objectivite ainsi que transparence, vous pouvez creer un questionnaire anonyme et demander a votre entourage de le completer le plus honnetement possible.

Eloge de l’imperfection

Cela est decisif dans un processus de recrutement, pour Audrey Boufflers, c’est d’effectuer saisir qui on est vraiment. Comme celle-ci le souligne : « Nous sommes souvent pries de repondre avec un defaut qui n’en pourrait etre pas un aussi que des defauts determinent aussi qui nous sommes. Chaque trait de notre personnalite nous definit et fera de nous un individu unique. Et en effet, si la totalite des candidats sont dynamiques, motives, perfectionnistes, aussi le processus de recrutement n’a plus pas de sens. Pour performer dans un echange, il faudra avant tout etre fier de le parcours, de le histoire, se presenter de maniere authentique, avec confiance et sans complexe. L’essentiel est d’assumer qui nous sommes et qui nous ne sommes jamais. »

Pour reprendre les mots de Jean Cocteau : « Ce que l’on te reproche, cultive-le, c’est toi ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *